Le street art rend hommage à Georges Brassens

Les élèves ont conçu un projet pour le collège de demain avec l’artiste Mickaël Chapson.

À la croisée des chemins entre la culture et un événement comme l’anniversaire de la mort de Georges Brassens dans un collège du même nom, la question s’est posée sur l’hommage à rendre à cet artiste très populaire. L’idée a émergé de faire venir un artiste de l’art de la rue, le street art. Favoriser l’ambiance chaleureuse où l’on peut s’exprimer « avec les copains d’abord », c’est ce qui a séduit le collectif. Cette résidence d’artiste a pu se réaliser avec à l’aide des collectivités que sont les mairies d’Athée et d’Esvres, ainsi que le conseil départemental.
Ainsi, chaque vendredi, à la pause méridienne, Mickaël Chapson, l’artiste leur dit : « J’ai rendez-vous avec vous ».
À la manière de Brassens, il a demandé aux enfants de concevoir un projet pour le collège de demain dans le cadre de sa rénovation à venir. Puis il a initié ce jeune public aux outils de la culture d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Et avec leur enseignante d’arts plastiques, Monique Ducharme, les premières réalisations s’orientent vers l’idée d’un collège qui deviendrait une salle d’exposition permanente ou « showroom » pour les œuvres des élèves